Statut juridique pour un E-commerce

Quel statut juridique pour un E-commerce ?

  • Micro-entreprise
  • Avantages :

    1. Plus simple à créer et à gérer
    2. Tant qu’il n’y a pas de revenu, il n’y a pas de charge. Et quand il en a, elles ne représentent que 12,8 % du chiffre d’affaires.
    3. Pas de TVA tant que les ventes sont inférieurs à 82800€, donc vous pouvez brader vos prix de 20 % pour vos clients et attirer plus de trafic.

    Inconvénients :

    1. Vous ne pouvez dépasser les 170 000€ de chiffre annuel, sinon vous passez en entreprise individuelle ou en société commerciale.
    2. Vous êtes seul, vous ne pouvez faire entrer d’associé avec vous.
    3. Vos frais professionnels ne peuvent être déduits de vos impôts. C’est-à-dire que tout ce qui est achat, conditionnement de matériel/produit ou encore les frais de livraison ne pourront être déduits de vos impôts. Il est donc recommandé de faire appel à un comptable pour qu’il puisse calculer toutes les dépenses dont vous aurez besoin et de choisir le meilleur statut juridique.

  • SAS
  • Ce qu'il faut savoir :

  • SARL
  • Ce qu'il faut savoir :